Répondre à : Bonjour et bienvenue !

#2362
Cécile Lelieur
Participant

Bonjour eh…eh…
Et bien je m’appelle Cécile eh.. eh..
Ok Ok Bon Ben je vais reprendre sinon on y est encore ce soir.
Bonjour je m’appelle Mirabelle, petite jument alezane une belle rouquine.
Ma Cecile, elle est timide et n’aime pas trop que les regards se tournent vers elle. Elle a 49 ans. On s’est trouvée j’avais 10 mois et elle 13 ans
Elle n’y connaissait rien au monde du cheval elle ne savait même pas monter à cheval!!! Et moi zéro pointé en humain. On a su après que c’était pas le truc à faire mais que voulez vous on nous a rien demandé et on s’est plu tout de suite. Alors on a fait de notre mieux.
Nous avons ensemble pratiquée l’équitation classique sous toutes ses formes dressage obstacle complet randonnée balade et même la monte en amazone le tout, toujours à petit niveau.
Nous avons grandis ensemble. Nous avions toutes les deux nos principes et notre petit caractère. Il y a eu quelques étincelles mais à ce jour on ne sait toujours pas laquelle de nous deux était la plus têtue.
Pour moi la vieillesse est arrivée et ma Cecile a décidé a 25 ans de ne plus me monter. Qu’a cela ne tienne nous sommes restées ensemble balade à pieds, soins, et pré à volonté avec les copains. 10 ans d’une retraite en or.
Et puis à 34 ans une arthrose sévère m’a rattrapé malgré les bons soins de ma Cecile. Je n’arrivais plus à me coucher et encore moins à me relever ( merci mr Manitou).
Il y a quelques mois j’ai du tirer ma révérence mais j’habite toujours le cœur de ma Cecile.
Après avoir échangé avec Laure elle a décidé de s’inscrire à la formation malgré tout. Il faut dire que ça faisait 2 ans qu’on épluchait tous les dimanches aux écuries le blog d’Equinessentiel. Ça nous parlait cette approche.
Je crois que ça va lui permettre d’aborder la vie sans moi de façon plus sereine, une sorte de transition. Elle veut développer son côté féminin.
Allez je vous laisse c’est l’heure de mon petit galop au paradis des chevaux. Amusez vous bien. Tcha tchao
Mirabelle et sa Cecile

Retour en haut