Retrouver le chemin de la joie

  • Ce sujet contient 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Laure, le il y a 9 mois.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #2653
    Sophie Fabregat
    Participant

    Bonjour à toutes, je vous partage mon expérience vécue lors du dernier cercle (en replay). Je m’engage à respecter la confidentialité de ce qui se dit dans le cercle et à être bienveillante. La gratitude, je la pratique assez naturellement et surtout depuis 4 ans que nous sommes installés dans la Drôme (après avoir vécu plus de 40 ans à Paris). Je suis reconnaissante du bonheur que nous avons d’être dans ce merveilleux département, toujours admirative des paysages avec des yeux de touriste même après 4 ans. Sur la route pour aller voir mon cheval, je fais face au Vercors, je suis émerveillée, consciente de la chance que j’ai et j’imagine souvent que je fais découvrir ces paysages à des amis qui ne sont pas encore venus nous voir ici. Aussi le soir, avant de m’endormir je remercie l’Univers. Par contre, j’ai du mal à bien comprendre et définir ce qu’est la joie. La tristesse, la peur je connais.
    Comme certaines d’entre-vous, j’ai eu du mal à rentrer dans la visualisation. Mon mental faisait de la résistance. Je suis souvent habitée par des chansons qui me viennent à l’esprit et même au réveil. Pendant la visualisation, il m’est venu : Fuir le bonheur de peur qu’il se sauve (de Jane B.). Je crois prendre conscience que je ne m’autorise pas à être profondément et sincèrement joyeuse. J’ai de l’humour et j’aime bien rire mais je sens que la joie doit être quelque chose de plus authentique. J’ai déjà observé aussi que mon cheval n’osait pas toujours s’exprimer, pourtant je suis loin d’avoir une relation qui n’est pas dans l’ouverture, j’en veux pour exemple quand je lui demande à distance de partir sur le cercle, souvent au lieu d’avancer, il fait des pas en latéral pour revenir vers moi et je suis sûre qu’il le refait presque systématiquement parce qu’il sent les battements de mon cœur qui gonfle tellement je trouve magnifique ce déplacement. là il s’autorise, il tente et il entend la récompense de mon cœur.
    Il m’apparaît “urgent” d’avoir une méthode pour l’y encourager.
    J’ai fait une pause pendant le replay, j’étais un peu perplexe et en revenant dans la bibliothèque, parmi quelques centaines de livres et tout de suite en rentrant, mes yeux se sont posés sur un livre que j’ai lu cet été : “La diagonale de la joie”(de Corinne Sombrun). Ce clin d’œil m’a bien amusée et me parle. D’ailleurs, j’ai bien envie d’expérimenter un stage de chamanisme avec les chevaux. J’ai repéré un endroit qui m’inspire dans le Gard chez Claire Morin mais Laure si tu as des conseils ou suggestions à ce sujet, merci d’avance.
    A partir d’aujourd’hui, j’invite la joie dans ma vie en m’autorisant à être profondément joyeuse et en aidant mon cheval Sky à exprimer sa joie et toutes ses émotions. J’ai aussi trouvé un mantra sympa pour revenir à la joie, merci Elise ;-), c’est “PLUME DE CANARD”.
    Merci encore à toutes pour vos témoignages et à Laure pour ton accompagnement sur ce chemin inédit.
    Je vais vous partager sur le FB une photo avec mon cheval qui m’a beaucoup faire rire et surtout que je l’ai découverte qu’en rentrant chez moi !!!

    #2684
    Laure
    Maître des clés

    Merci pour ce partage !

    Si tu as l’impression de ne plus ressentir de vraie joie, c’est peut-être en effet que tu en as oublié le chemin… ou qu’il est bloqué par des émotions non pleinement vécues et libérées. Parfois, retrouver le chemin d’une vraie joie sincère et naturelle passe par un moment où l’on accueille toutes les émotions dites “négatives” en nous et où on les laisse s’exprimer complètement, en s’autorisant à pleurer ou même à crier ce qui doit l’être. Alors, on se sent lavée de l’intérieur, comme après une belle pluie qui nettoie la terre, et on retrouve la capacité à s’ouvrir à de nouvelles émotions. Si besoin, un thérapeute peut nous y aider parfois.

    Je ne saurais te conseiller en matière de chamanisme. Ecoute ton intuition, elle te mènera vers l’expérience que tu as besoin de vivre. 😉

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
Retour en haut